Vie Avenir - Les jeunes de l'Institut Diambars
Zoom sur
Les promotions Diambars

Rentrée en 2003, elles est composée de 32 jeunes nés en 1989-90.

Rentrée en 2004, elle est composée de 18 jeunes nés en 1991.

Rentrée en 2005, elle est composée de 19 jeunes nés en 1992.

Rentrée en 2006, elle est composée de 23 jeunes nés en 1993.

Rentrée en 2007, elle est composée de 20 jeunes nés en 1994-95.

Ayant participé aux différentes phases de détection zonale, départementale, régionale, nationale et définitive, ce futur pensionnaire attendait avec impatience la proclamation des résultats officiels.

Lors d'un appel téléphonique pour informer ses parents que leur fils était retenu comme pensionnaire à l'Institut Diambars, la terrible nouvelle fut annoncée par son frère. Malgré le refus de croire à cette hypothèse, croyant me tromper de numéro de téléphone, un déplacement à son domicile me laisse bouche bée.

Informée de cette lourde perte, la Direction de Diambars et l'ensemble des éducateurs sont allés présenter leurs sincères condoléances à la famille éplorée. D'où l'idée de la Direction de porter le nom du jeune à la promotion qu'il devait rejoindre.

Zoom sur
Les futures détections Diambars

Afin d'assurer une bonne détection des jeunes au plan national, nous avons scindé le territoire du Sénégal en régions, départements et zones :
On distingue 14 régions et 42 départements et communes d'arrondissement.

Diambars a mis en place un réseau d'éducateurs qui sont en charge de la coordination et de l'organisation de la Détection sur l'ensemble du territoire national. Ainsi, nous avons 14 coordinateurs régionaux et 42 départementaux qui épousent notre philosophie "faire du foot passion, un moteur d'éducation".

La région de Dakar, capitale du Sénégal, concentre beaucoup d'éducateurs car il y a de nombreuses écoles de football. Yoro SARR est en charge de cette localité et s'appuie sur d'autres personnes ressources : Bamar Ndiaye, Ousseynou Fall, Léopold Médang, Tidiane Aïdara... pour ne citer que ceux-là.

Le mode d'organisation de la détection se définit comme suit :

  • Détecter les meilleurs joueurs des zones qui sont dans la catégorie d'âge requise.
  • Les reverser en phase départementale.
  • Tirer les meilleurs de la phase départementale pour les verser en phase régionale.
Le même procédé est appliqué dans toutes les régions du Sénégal.

Les sélections régionales ainsi faites, on accède à la phase axiale regroupant les retenus des régions du Nord notamment Louga, Saint-Louis et Matam, avec respectivement les éducateurs Marème Ndiaye et Matar Wade Ndoye, Pape Samba Fall et Abou Ba ; l'axe centre avec les régions Kaolack, Thés, Diourbel et Fatick dont nos coordinateurs sont respectivement Moustapha Seck, Abdoulaye Seck, le binôme Serigne Diop - Gorgui Ba dit Blain et Abdoul Aziz Seck.

On passe à la phase nationale avec l'ensemble des retenus des axes et enfin à la phase définitive. A noter que ces deux dernières phases peuvent être répétitives selon la sensibilité des éducateurs dont ceux de Diambars.