Football : l’OM signe un partenariat avec l’Institut Diambars, au Sénégal

L’Olympique de Marseille (OM) a signé un accord exclusif de partenariat avec l’Institut Diambars, une prestigieuse école de football basée à Saly, au Sénégal, a annoncé le club dimanche 8 décembre. L’accord est conclu pour trois ans, « mais je pense que ça durera bien plus que trois ans », a expliqué à l’AFP le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud.

Outre des échanges d’éducateurs et de méthodes entre le club de Ligue 1 et le centre de formation sénégalais, le contrat prévoit « une option prioritaire sur deux joueurs des Diambars » chaque saison, a précisé à l’AFP le président du centre sénégalais, Saer Seck. « C’est une priorité ouverte, mais Jacques-Henri sait que si l’OM en voulait trois ou quatre, on serait autour de la table pour trouver une solution », a ajouté M. Seck, également président de la Ligue sénégalaise (LSFP).

Pour l’OM, ce partenariat est stratégique et s’inscrit dans un des piliers de « la deuxième partie de notre projet, qui porte notamment sur la formation et la post-formation »« Cela prend un certain temps, on en a bien conscience. On n’attend pas de miracle à court terme d’une démarche comme celle-là, mais je peux promettre de donner toute notre énergie pour identifier les jeunes talents », a précisé le président de l’OM.

Les négociations avec Diambars avaient commencé en juin 2017. « C’est probablement le meilleur centre en Afrique », assure M. Eyraud, dont le club a également approché les écoles des Brasseries du Cameroun ou le Paradou à Alger.

M. Seck décrit le partenariat comme « une plateforme d’échange » : « L’OM est le club le plus africain, pour le rapport historique de la ville avec l’Afrique, mais aussi pour tous les joueurs africains passés par l’OM. » Pour les Diambars, « c’était le bon moment : après seize ans d’existence indépendante sans partenariat, il était temps que nous nous ouvrions au monde professionnel », a précisé M. Seck.

Nés en 2003 de la volonté de l’ex-footballeur Jimmy Adjovi-Boco, les Diambars accueillent gratuitement 120 pensionnaires de 12 à 19 ans. L’institut a également une équipe professionnelle, le FC Diambars, champion du Sénégal en 2013. Son plus beau fleuron est le milieu du Paris-Saint-Germain, Idrissa Gana Gueye, « qui malheureusement ne porte pas le maillot de l’OM », a plaisanté M. Seck.

Le Monde avec AFP

Leave a comment

Newsletter

Abonnez-vous maintenant

Devenez membre de notre communauté en ligne et restez au fait des actualités des Diambars.